La gomme bichromatée et à été découverte en 1855 par Alphonse Potvin et améliorée par la suite par John Pouncy. Elle est le premier procédé photographique en couleur. C’est par l’addition des couleurs superposées et leur transparence que l’image et les nuances se forment. Ce procédé est très lent. Plusieurs jours sont nécessaires pour réaliser une image.

La gomme me permet d’être créative au niveau plastique sur mes images. Avec cette technique, je peux choisir les pigments de couleur. Je peux intervenir sur l’image comme un peintre sur sa toile. C’est une technique qui est à cheval entre la peinture et la photo.

Ce procédé ancien me permet de revenir aux bases de la photographie, qui sont la chimie et l’action de la lumière sur celle-ci. J’ai de cette façon un lien tangible entre ce que je fais et ce que je présente. Je suis aux premières loges dans ma démarche en réalisant le processus photographique de la prise de vue au tirage.