Fleurs et végétaux

Fleurs et végétaux

En ce monde nous marchons
Sur le toit de l’enfer et regardons
Les fleurs
Haïku d’Issa

Cette série de fleurs débute par la recherche et la collecte de végétaux retrouvés dans mon environnement. Des fleurs et des racines que j’insole au soleil sur du papier argentique périmé. N’étant pas fixés par un quelconque processus chimique, les photogrammes qui en résultent sont ensuite numérisés pour en conserver l’empreinte. Les images ainsi créées deviennent des traces imperceptibles de la nature.

Les procédés photographiques sans l’usage de caméra ne sont pas nouveaux. Les artistes de l’avant-garde Moholy-Nagy et Man Ray font partie des premiers artistes à faire des photogrammes au début du 20e siècle. Ils ont créé des compositions formelles, des ombres, des formes et des silhouettes en plaçant des objets directement sur du papier photographique. Ce type d’expérimentation continue d’être réinventée par des artistes contemporains qui comptent en grande partie sur le hasard du processus du photogramme. Ces images sont souvent esthétiquement et conceptuellement opposées à la science « exacte » de la photographie.

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!